Quelles sont les trois principales formes de comptabilité pour la vie de l’entreprise ?

Tant qu’on est un outsider du milieu des affaires, on pense que la comptabilité est un mécanisme unifié. Cependant, il s’agit en réalité d’un ensemble varié de mécanismes de gestion des activités financière qui permet d’avoir des vues variées sur la situation financière de l’entreprise. Ici, nous vous aidons à vous faire une idée des trois principaux mécanismes qui compose la comptabilité.

La comptabilité analytique

Encore appeler comptabilité de gestion, ce mécanisme est orienté vers l’analyse des comptes de la société. Plus précisément, elle évalue la rentabilité des produits et projets de l’entreprise en établissant un rapport entre les coûts et le retour d’investissement. Avec ce mécanisme, vous vous ferez une idée claire des éléments qui conduisent l’entreprise en perte et des éléments qui génèrent du profil. Elle facilitera le choix des procédés devant permettre de réduire les coûts de production ou d’exploitation pour engranger des profits plus importants. Pour faire plus simple, elle permet de mettre l’entreprise sur la voie qui la mènera vers sa croissance économique. Si vous voulez en savoir plus sur ce mécanisme alors, référez-vous à cet article qui traite de : qu'est-ce que la compta analytique.

La comptabilité générale

C’est une forme comptabilité qui assure l’enregistrement des activités économiques de l’entreprise dans un ordre chronologique. Elle est indispensable, voire obligatoire, mais est exclu des systèmes de gestion de TPE. Cette forme de comptabilité permet de se faire une idée rapide de la situation financière de l’entreprise en particulier celle de son patrimoine. Les documents qu’elle produit sont le compte de résultat, le bilan et l’annexe comptable. Le premier est un listing des postes des dépenses et des produits. Le deuxième est une liste succincte qui fait le point entre les actifs et les passifs de l’entreprise. Le troisième document apporte des points de clarification au premier document énoncé. Ces documents permettent au partenaire de l’entreprise (banques, fournisseurs, État, etc.) d’avoir une vue globale et succincte de l’état de santé financier de la société.

La comptabilité des flux financiers

Nommé comptabilité de trésorerie, ce mécanisme comptable permet principalement de garder des traces des transactions financières de l’entreprise. Sur la base des mouvements sur le compte bancaire, elle produit une écriture des entrées et des sorties de fond. Il s’agit d’une solution de gestion comptable simplifiée qui sied aux entreprises enregistrées sous le régime individuel.